Accompagner les auto-entrepreneurs

https://trajexia.fr/accompagner-les-entreprises/auto-entrepreneuriat

Auto-entrepreneur, le démarrage

Le statut de l’auto-entreprise est devenu aujourd’hui naturel, voire presque banal. Toutefois, que vous l’ayez choisi volontairement ou un peu contraint, vous convenez qu’il a ses avantages et ses inconvénients, lesquels, selon la personnalité de chacun, peuvent sembler se croiser pour se confondre.

Nous pensons par exemple à l’indépendance qui peut vite se transformer en solitude, tandis que la créativité peut aussi rapidement se muer certains jours en dispersion. Quant à la gestion de son temps, très souvent on peut la considérer comme chronophage.

Cependant, créer son activité est avant tout une belle aventure. Puis, peu à peu, la découvrir devenir tangible et surtout viable est, un réel bonheur, même s’il est vrai que cela peut rendre les choses plus compliquées, selon votre activité et votre personnalité.

Car, on peut être expert dans un domaine, cela ne vous donne pas pour autant les compétences financières, juridiques et surtout commerciales pour développer votre activité.

Auto-entrepreneur, le développement

Fort heureusement, nombreux êtes-vous à passer ce premier cap du lancement de votre activité et à parvenir à en vivre. En conséquence, cela signifie que vous avez fidélisé vos clients, que votre offre de services est attractive ou vos produits séduisants. Donc, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Sauf que si cette activité devient trop forte, voire envahissante, une autre question peut se poser alors à vous. Devez-vous tout de suite passer à l’étape suivante et créer votre entreprise ? Et avez-vous réellement besoin d’embaucher mon tout premier salarié ? Au contraire, est-il préférable pour vous de privilégier des partenariats avec d’autre auto-entrepreneurs ou des TPE ? Et lesquels ? Dans quel contexte ? Avec quelles règles de fonctionnement ?

Tout d’abord, vous vous étiez posé la question de l’indépendance. A l’opposé, c’est celle de la responsabilité vis-à-vis de pairs ou de salariés qui est en train d’apparaître. Car, savoir manager est avant tout un art difficile. Vous le savez sans doute pour l’avoir vous-même peut-être précédemment expérimenté. Ou vous avez été placé sous la responsabilité d’un hiérarchique, dont le mode de fonctionnement ne vous a pas nécessairement convaincu.

Les bonnes questions à se poser

Imaginons donc que vous avez pris la décision de créer votre entreprise. Soit. Mais au préalable, demandez-vous si :

  • Vous êtes prêt à endosser la responsabilité de verser chaque mois un salaire à un collaborateur
  • De quelle façon vous allez le recruter. Et quels seront vos critères de sélection ?
  • Comment allez-vous conduire les entretiens ? Qu’attendez-vous exactement de ce nouvel embauché ?
  • Comment allez-vous l’encadrer ? Avez-vous une image claire de votre mode de management ?
  • Quels seront vos droits et les siens ? Vos devoirs et les siens ?

Evidemment, les réponses sont plus difficiles à trouver, surtout si vous les cherchez tout seul.

Notre offre

Nous connaissons le statut d’auto-entrepreneur. Nous savons également comment se vit une TPE ou une PME de l’intérieur. Enfin, nous sommes experts en coaching, en accompagnement de projet et de création d’activité, et en recrutement.

Vous imaginez alors que va se poser la question du financement d’une quelconque prestation de notre part.

De votre côté, il est fort possible que vous l’ignoriez, mais vous avez des droits à formation. Car vous cotisez nécessairement à un fonds d’assurance, le plus souvent sans en avoir réellement conscience. Pour cela, il suffit de vous rapprocher de l’organisme dont vous dépendez. Vous obtiendrez des informations sur le montant alloué, les formations autorisées, les règles à respecter, etc.

FIFPL, FAFCEA, AGEFICE, voire la Chambre des Métiers si votre activité est dans le domaine de l’artisanat, tous ces organismes sont à contacter dès lors que vous ignorez duquel vous dépendez.

Auto-entrepreneur, faites le point

Pour récapituler, vous manquez totalement de recul parce que vous passez vos journées à travailler sur votre projet, ou bien chercher des clients, voire répondre aux demandes incessantes de l’administration. Dans le même temps, passer la vitesse supérieure vous rend perplexe et soucieux.

Et surtout, vous voyez le temps défiler, sans rien pouvoir faire, évidemment, pour le retenir.

Quelle que soit votre situation aujourd’hui,, prenez le recul nécessaire avant de commettre une erreur. Par exemple, un Bilan de Compétences peut être l’espace temps et lieu pour faire le point sur votre parcours à ce jour et mieux comprendre de quelle manière vous pouvez progresser. Ainsi, vous ferez vos choix en toute liberté .

Voire aussi :

Bilan de Compétences

Validation des Acquis de l’Expérience

Coaching

Mieux vous connaître

Formations

Contactez-nous !