Je suis auto-entrepreneur

https://trajexia.fr/accompagnement-individuel/auto-entrepreneur

Auto-entrepreneur et perplexe…

Auto-entrepreneur contraint ou de votre propre initiative

Aujourd’hui devenu auto-entrepreneur, vous vous êtes tourné vers cette alternative contre laquelle beaucoup disent pis que pendre. En effet, incompréhensible pour le néophyte, bourré d’obligations, vous avez évidemment entendu tout et son contraire au sujet de ce statut qui devrait néanmoins être synonyme de liberté et de créativité.

Et cependant, vous devez admettre que, très souvent, vous vous sentez un peu seul. Autour de vous, vos amis, vos proches sont généralement tous salariés. De ce fait, ils éprouvent des difficultés à comprendre la difficulté inhérente à votre statut et souvent, ils ne voient que la liberté qui les fait rêver, l’absence de patron ou de manager au-desuss de vous pour vous contrôler ou vous imposer des tâches rébarbatives.

Mais que savent-ils de vos doutes chaque matin, à devoir reprendre votre bâton de pèlerin pour vendre vos services et/ou produits ? Et surtout, cette indépendance que vous vivez et dont vous seul pouvez briser l’écrin ? Au point qu’aujourd’hui, vous vous demandez si vous faites bien de conserver ce statut et vous vous demandez de quelle façon rebondir vers un avenir constructif et surtout, un peu plus sécurisant.

Car dans le même temps, a priori, vous ne rêvez pas vraiment de redevenir salarié… Ou peut-être que si, finalement.

La belle vie de l’auto-entrepreneur

Toutefois, il se peut également que, voyant votre activité se développer de manière optimale, vous envisagez de quitter ce statut d’auto-entrepreneur pour créer une véritable structure et embaucher votre premier salarié. Là, nous sommes sur le versant optimiste et créatif. Il existe réellement, mais révèle également des aspects troublants. Car, êtes-vous effectivement prêt à endosser la responsabilité de verser chaque mois un salaire à un collaborateur ? De quelle façon le recruter ? Quels doivent être les critères de sélection ? Comment conduire les entretiens ? Qu’attendez-vous exactement de lui ? Comment allez-vous devoir le manager ?

Bref, en deux mots comme en cent, vous êtes totalement perdu(e).

Droit à la formation de l’auto-entrepreneur

A ce stade, vous vous dites que je suis évidemment en train de fabuler. Depuis quand les auto-entrepreneurs ont quelques droits pour se former ? Pourtant, c’est la stricte vérité. Car vous cotisez nécessairement à un fonds d’assurance, le plus souvent sans le savoir réellement. Ainsi, dès lors que vous avez cotisé, vous avez automatiquement droit à la Formation Professionnelle. 

Cependant, pour être encore plus claire, je vous dirai que vous avez droit à un financement de modules de formation. Pour cela, il suffit de vous rapprocher de l’organisme dont vous dépendez. Vous obtiendrez des informations sur le montant alloué, les formations autorisées, les règles à respecter, etc.

FIFPL, FAFCEA, AGEFICE, voire la Chambre des Métiers si votre activité est dans le domaine de l’artisanat, tous ces organismes sont à contacter dès lors que vous ignorez duquel vous dépendez.

Auto-entrepreneur, faites le point

Pour récapituler, vous manquez totalement de recul parce que vous passez vos journées à travailler sur votre projet, ou bien chercher des clients, voire répondre aux demandes incessantes de l’administration.

Dans le même temps, passer la vitesse supérieure vous angoisse. Ou bien, vous vous demandez si votre activité va finir par démarrer.

Et surtout, vous voyez le temps défiler, sans rien pouvoir faire, évidemment, pour le retenir.

En conséquence, un Bilan de Compétences est l’espace temps et lieu pour prendre le recul nécessaire. Ainsi, vous pouvez choisir en toute liberté de poursuivre ou non l’aventure, de réorienter votre approche du marché, etc.

Voire même, entreprendre une VAE pour acquérir davantage de crédibilité et pérenniser votre expérience.

Voire aussi :

Bilan de Compétences

Validation des Acquis de l’Expérience

Coaching

Mieux vous connaître

Ateliers Recherche d’emploi

Contactez-nous !